Histoire et Leitmotiv du Der Apfelstrudel

Notre Leitmotiv

Le souhait de Marie-Eugenie et Elizabeth, les gérantes des lieux, est avant tout de satisfaire leur clients.

Avec des ingrédients de qualité et une préparation artisanale ou tout est réalisé a la main avec soin, de l'entrée au dessert, tout y est pour satisfaire les gourmands souhaitant apprécier les pâtisseries et spécialités allemandes.

Dans un lieu au calme, loin de la rue et du brouhaha quotidien, avec un accueil convivial dans un cadre cosy et lumineux, vous pourrez venir déguster  un délicieux plat traditionnel ou d'inspiration germanique pour l'heure du déjeuner suivi pourquoi pas d'un délicieux gâteau accompagné d'une boisson chaude ou froide, pour le goûter ou a toute heure de la journée.

Tout peut être pris a emporter, du plat au café !*

Bien au chaud en hiver ou en terrasse l'été "Der Apfelstrudel" vous accueille toute l'année du mardi au dimanche (hors vacances et jours fériées).

 *Les alcools servis au verre ne peuvent pas être vendus à emporter (article L. 3331-2 du code de la santé publique)

Notre Histoire

C'est en 1890 que débute notre histoire, lorsque la famille Klinckwort quitta Hambourg pour le nouveau monde, emmenant avec eux leurs recettes ancestrales.

Grand bond en avant vers 1982: le descendant de ces immigrants, Klinckwort Heinz Wilhelm, épouse Marie-Eugenie à Mexico City ou cette dernière apprend, dans un premier temps en tant que hobby, à préparer les recettes passés de mère en fille dans la famille de son mari.

Prise de passion par la pâtisserie allemande elle partit faire une formation a Mainz de “Konditor” (Pâtissier) avant de retourner ouvrir une boutique de pâtisseries allemandes à Mexico city en 1990.

Ce fut la naissance du “Der Apfelstrudel”. 

"Der Apfelstrudel", proposant des pâtisseries allemandes de qualité, eut un essor incroyable dans la capitale et au bout de un an seulement Marie-Eugenie avait déjà 5 Salariés et au bout de trois ans elle avait même ouvert une deuxième boutique. 

Lorsque qu'elle et leurs enfants durent suivre son mari en France à la fin des années 90, pour son travail, elle pensait que c’était la fin de cette belle aventure

Nouveau bond en avant vers 2013 ou sa fille cadette Elizabeth reprend le flambeau en ouvrant un nouveau “Der Apfelstrudel” sur Blagnac à quelques pas de l’Aéroport, où elle travaille maintenant en tandem avec Marie-Eugenie pour faire perdurer les recettes de tradition allemande pour le plaisir des gourmands.